Les médias selon… La Clique du Plateau

Mercredi 10 novembre 2010
Par Jean-François Parent

Trente_LaClique32-cropC’est le blogue au verbe caustique qui s’en prend à ceux qu’il accuse d’occuper trop de place : une certaine intelligentsia qui aurait une influence importante sur la culture et sur les médias de l’ensemble du Québec à partir de Montréal. Philippe Martin, le fondateur (et résidant de Québec), est d’abord un observateur du monde des médias, critiquant ce qu’il juge être des exagérations.

(publié dans l’édition de novembre du Trente)

Trente : Y a-t-il une clique du Plateau?
Philippe Martin
: La clique du Plateau est plutôt une manière de penser. Peut-être que Marie-Claude Lortie n’habite pas sur le Plateau, mais, à mon sens elle en représente assez bien l’esprit. La Clique, je ne l’ai jamais pensée géographiquement. Cela dit, tout part de Montréal.

Trente : Et que fait-elle, cette clique?
P. M.
: Plus un journaliste va travailler à La Presse et habiter Montréal, plus on va entendre parler de son sujet, au détriment de quelqu’un qui travaille à La Voix de l’Est (de Granby), par exemple. La Presse, Christiane Charette, René Homier-Roy, Patrick Lagacé, Pierre Foglia, tout ce monde aime la même chose. Et ce sont eux qu’on entend le plus souvent. Et c’est comme ça qu’on se fait bombarder de sujets qui ne sont pas intéressants hors de Montréal. On prend des sujets banals, et on nous les impose.

Supposons que Guy A. Lepage reçoive un groupe pas très connu, mais très populaire à Montréal, tout le monde va tout connaître sur ce groupe. Un sujet est lancé, repris par Bons baisers de France, Christiane Charette, etc. Pourtant, le gars qui habite Saguenay va s’en foutre un peu.

C’est sûr que lorsqu’il y a une tempête de neige, tout le monde – TVA, Radio-Canada, etc. – va embarquer. Mais comme tout le monde saute sur l’histoire, vos 30 centimètres vont paraître pires que nos 60 centimètres.

Trente : Vraiment?
P. M.
: C’est certain. Si La Voix de l’Est parlait des poules en villes, que c’était repris par la radio locale, puis par la télé communautaire, à l’extérieur, on se demanderait : « Granby a un problème de poules, pourquoi ça nous intéresserait? » Si on faisait la même chose dans les régions, on ferait rire de nous. Mais quand ça vient de Montréal…

Je suis bien bon pour critiquer les journalistes, mais je ne sais pas ce que je ferais à leur place.

Trente : Y a-t-il des médias qui font du meilleur travail?
P. M.
: En fait, oui : TVA, malgré ses nouvelles insignifiantes, ne semble pas parler de ce que tous les autres couvrent. Radio-Canada et La Presse semblent plus « intellectuels ».

Trente : Y a-t-il des sujets que les médias devraient fouiller davantage?
P. M.
: La question n’est pas tant de couvrir plus de choses que de mieux le faire. Il faudrait trouver le juste milieu. Il n’est pas question de couvrir tout ce qui se passe en région, mais plutôt d’arrêter de couvrir des sujets qui n’intéressent pas tout le monde.

Trente : Mais les nouvelles montréalaises, ce sont les médias régionaux qui les reprennent…
P. M.
: Oui, mais parce que tout vient de Montréal. Prenons l’exemple de [l’éditeur de jeu] Beenox, qui lance un nouveau jeu pour console, SpiderMan. Pour le lancement [le 11 septembre dernier], ils ont invité les gens à l’essayer sur le mur de leur édifice [ce qui donnait un écran de huit étages]; 3500 personnes ont assisté à l’événement. Mais de ça, on n’en parle pas en dehors de Québec… Si ça avait eu lieu à Montréal, on en aurait entendu parler partout. Le président de Beenox aurait été invité à Christiane Charette.

Trente : Depuis les débuts de la Clique, qu’est-ce qui a changé dans ton approche?
P. M.
: Je fais plus attention, maintenant que 80 000 personnes me suivent… sauf que je tente quand même d’écrire ce que je veux.

J’ai reçu des mises en demeure, et des gens me demandent même de retirer des articles qui les mentionnent. Ça leur nuisait quand on faisait des recherches sur Internet, paraît-il. C’en est ridicule : si Safarir ou Clin d’œil publie un article, il ne s’effacera jamais. Mais sur mon blogue, n’importe qui peut exiger que j’enlève un billet.

Un jeune journaliste qui avait fait une coquille m’a d’ailleurs demandé de retirer une page qui reprenait son erreur. Il avait peur que des employeurs potentiels la découvrent. Je le comprends et je l’ai fait, mais en même temps, c’est son métier, il est allé à l’école pour ça…

Trente : Un conseil à donner aux journalistes?
P. M.
: Je suis bien bon pour critiquer, mais je ne sais pas ce que je ferais à leur place. C’est difficile. Le pire, c’est qu’ils sont bons. Marie-Claude Lortie fait bien son travail, et je pense que Patrick Lagacé est un des meilleurs journalistes.

Mais peut-être que les recherchistes, qui alimentent la machine, pourraient aller voir plus loin pour dégotter autre chose [que ce que tous les autres couvrent].

Si les journalistes prenaient un peu de recul, ils se rendraient compte que ça n’a aucun sens de passer tant de temps et d’énergie sur les sujets les plus banals.

Trente : L’indépendance, c’est important?
P. M.
: Des humoristes m’offrent des billets de spectacle, mais je dis toujours non. Je ne suis ami avec personne. Si je vais voir Cathy Gauthier, c’est moi qui vais payer mon billet, et je vais dire ce que je veux. En plus, à qui ça rapporte? J’ai deux billets gratuits, mais le producteur a une pub gratuite. J’suis pas cave quand même…

C’est d’ailleurs le problème avec les chroniqueurs télé, par exemple. Ils ont bien du plaisir à prendre un café avec Véronique Cloutier, mais c’est certain que la couverture va être différente de celle d’un artiste qu’ils ne connaissent pas. -30-

Jean-François Parent est journaliste à Finance et Investissement. Il habite le Plateau.

Tags:

2 commentaires sur “Les médias selon… La Clique du Plateau”

  1. [...] –  dans un dossier consacré à la « montréalisation de l’information », publie une entrevue avec l’auteur du blogue La clique du Plateau, et aussi un article montrant qu’une quantité disproportionnée de journalistes habite sur le [...]

  2. [...] à la « montréalisation de l’information », publie une entrevue avec l’auteur du blogue La clique du Plateau, et aussi un article montrant qu’une quantité disproportionnée de [...]

Laisser un commentaire